Site internet : les astuces pour le vendre efficacement

Partager cet article

Il peut arriver que votre site web ne vous passionne plus ou que vous soyez sur le point de fermer votre boutique en ligne. Vous avez donc décidé d’arrêter votre site internet. Au lieu de le fermer, vous pourriez certainement le revendre à un prix très intéressant. Tout va dépendre de la popularité de votre site, de votre référencement naturel et de votre base client. Tour d’horizon des astuces pour vous aider à vendre votre site internet à sa juste valeur !

Les bonnes raisons de vendre son site internet

La vente d’un site internet est une solution envisageable pour ceux qui ont envie d’autre chose ou qui change de secteur d’activité. Il serait dommage de perdre toutes ces années de travail, alors que vous pourrez tout simplement vendre votre site web.

Vous l’avez entretenu, utilisé, développé et payé son hébergement. Il est donc préférable de le revendre plutôt que de tout simplement l’abandonner. C’est une manière de retirer les fruits de son travail. Ce qui est d’autant plus intéressant, c’est que même un site web n’ayant pas réalisé de ventes peut être revendu.

Comment savoir si je peux vendre mon site web ?

Pour que la vente de votre site web soit un succès, il faut qu’il ait de l’ancienneté, qu’il corresponde à un marché de niche et qu’il bénéficie d’un bon référencement. S’il est rentable et bien monétisé, il deviendra alors la perle rare recherchée par tout investisseur. D’ailleurs, cela impacte directement sur le prix.

Plus votre site génère des revenus, plus il a de la valeur. Autre facteur pris en compte par les acheteurs : le nombre de backlinks, c’est-à-dire le nombre de liens qui pointent vers site. Toutes ces conditions réunies, vous pourrez facilement vendre votre site à un prix très intéressant.

Les avantages de l’acquisition d’un site pour les acheteurs

Il y a autant d’avantages pour le vendeur que pour l’acheteur. C’est une solution à envisager pour ceux qui souhaitent se lancer dans le commerce en ligne et vendre sur internet. En achetant un site déjà prêt, l’acheteur gagne du temps. Il n’a pas à créer un nouveau site, il n’a aucune configuration de la boutique à faire, car tout est déjà là.

De plus, même si le site n’a réalisé aucune vente, il bénéficie d’une ancienneté intéressante et d’un bon référencement naturel. Qui plus est, le contenu éditorial est déjà là et d’autres sites font référence au site en vente.

Les étapes pour préparer son site à la vente

Pour vendre votre site web au meilleur prix et à sa juste valeur, vous devez respecter quelques étapes de préparation. Il est également nécessaire de bien évaluer la valeur du site et d’obtenir différentes propositions. Voici les étapes à suivre pour vendre votre site internet :

La préparation du site avant la vente

La première étape consiste à préparer le site à la vente. Il faut commencer par créer un dossier en décrivant les activités du site web, les contenus publiés, la cible visée et le nombre de trafics. Il est très important de détailler le nombre de visites quotidiennes, le taux de rebond, le taux de conversion et le taux de fidélisation.

N’oubliez pas de lister les critères qui apportent de la valeur à votre site comme son ancienneté, sa base de données emailing, le nombre d’inscrits à la newsletter, le nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux et le positionnement dans les moteurs de recherche.

Faire connaître la rentabilité de votre site

Pour que le futur acheteur connaisse la rentabilité et la croissance de votre site, il doit pouvoir consulter un tableau des recettes. En intégrant ce tableau dans votre dossier, vous pourrez faire connaître l’évolution de votre site mois par mois.

Cela permettra de rassurer l’acheteur, car cela montrera que votre site est stable. Un paramètre qui pourra ouvrir à des négociations en ce qui concerne le prix.

Évaluer la valeur de votre site

Une fois tous ces éléments en main, vous pourrez passer à l’étape suivante qui consiste à faire une évaluation de la valeur du site web. En principe, le prix doit être revendu à une ou plusieurs fois la valeur du bénéfice annuel.

L’autre solution consiste à inscrire le site sur une plateforme spécialisée et à laisser les acheteurs faire des propositions. Le tout est de rester juste et de valoriser le coût de la perte du site pour votre activité.

Établir un contrat de cession

D’après les articles 1582 et suivants du Code civil, il est obligatoire de créer un contrat de cession en cas de vente d’un site web, même si celui-ci est immatériel.

Le contrat doit comprendre plusieurs informations, dont le nom du vendeur et de l’acheteur, le prix de cession, les modalités d’exploitation du site internet, les clauses relatives à la protection du droit d’auteur et la signature des deux parties.

Les éléments qui influencent le prix de revente du site

De nombreux éléments peuvent influencer le prix de revente de votre site internet. Par exemple, le chiffre d’affaires, la thématique, la qualité du référencement, la popularité du site, la rentabilité, le stock, la croissance, la communauté et les options et plugins se trouvant sur le CMS.

Enfin, si vous envisagez de vendre votre site web prochainement, vous pouvez déjà rassembler toutes les statistiques de votre site pour monter votre dossier. Pensez également à donner un coup de boost au trafic pour augmenter la valeur de la plateforme ou de la boutique en ligne.

qualiback Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *