Site web : Nos conseils pour bien choisir votre CMS

Partager cet article

Si votre site web n’est pas SEO-friendly, ne vous attendez pas à être positionné sur les premières pages de Google et des autres moteurs de recherche. Plus que jamais, il est nécessaire, voire essentiel d’avoir un site internet bien référencé. Tout commence évidemment avec le choix de la plateforme sur laquelle le site sera développé. En effet, le choix du CMS (système de gestion de contenu) peut faire toute la différence en référencement naturel. Découvrez nos conseils pour bien choisir votre CMS !

Les facteurs à considérer lors du choix du CMS

Avant tout, il faut bien comprendre ce qu’est un CMS. Le Content Management System réunit les sites dont le socle est préfabriqué. Il a l’avantage de permettre la création rapide d’un site internet à tendance éditoriale et à des coûts très abordables, surtout comparé aux développements spécifiques. Pour l’entreprise qui propose ce service, c’est un bon moyen de réaliser le développement d’un site web en un temps record et pour le client, c’est une manière infaillible de faire jouer la concurrence en sa faveur.

Aussi, il faut bien cerner l’écosystème du web et ses différents composants comme les développeurs, les intégrateurs, les graphistes et les référenceurs. Tous ces acteurs permettent de développer un site web et de le positionner sur les moteurs de recherche. Vous pourrez créer votre site internet vous-même si vous avez les compétences, faire appel à un développeur indépendant ou alors passer par une agence. Dans tous les cas, il faut savoir que la création du site comprendra le développement, le graphisme, le serveur, le nom de domaine et le webmarketing.

Vous devez considérer différents facteurs lors du choix de votre CMS comme la performance et la convivialité du référencement naturel. Votre site web doit être intuitif et facile à utiliser. Si vous décidez de créer vous-même votre site internet, vous devez avoir de bonnes connaissances en HTML, CSS, PHP, JQuery et autres langages de programmation. En fonction du CMS choisi, vous pourrez choisir des modèles, des extensions, des thèmes et des plugins.

Après, évidemment, lorsque le site sera en ligne et opérationnel, vous devrez vous occuper de la maintenance et le faire évoluer. Par-dessus tout, vous devez protéger votre plateforme contre les différentes formes d’attaques. Enfin, le site doit être responsive, c’est-à-dire s’afficher parfaitement sur les supports mobiles comme les smartphones et les tablettes.

Que choisir entre le CMS et le constructeur de site web ?

C’est une question intéressante, car les deux solutions ont leurs avantages. Voici une comparaison du CMS et du constructeur de site web :

  • L’utilisation d’un CMS implique la souscription à une offre d’hébergement auprès d’un hébergeur ainsi que l’achat et la gestion d’un nom de domaine, tandis que le fait de passer par un constructeur de site web est une solution tout-en-un. Il s’occupe du site web de A à Z, du nom de domaine à la gestion en passant par la sécurité de l’hébergement.
  • Désormais, les CMS de type open source permettent d’accéder aux codes source pour une personnalisation totale. Quant au constructeur de site web, il propose généralement une solution visuelle moins personnalisable.
  • Le CMS ne permet pas de profiter d’une assistance client. Pour trouver des solutions, il convient de visiter les forums spécialisés. En revanche, le constructeur de site web propose habituellement des services d’assistance.
  • En matière de SEO, le CMS gratuit ne propose pas une bonne gestion. Il faudra nécessairement ajouter des extensions pour optimiser le référencement du site web. À l’inverse, le constructeur de site web mise sur une interface conviviale et surtout SEO-friendly.

Les plateformes de développement de site web

Voyons à présent les 5 plateformes de développement de site web et de gestion de contenu les plus utilisées :

1. WORDPRESS

Sans conteste, c’est WordPress qui occupe la première place, car c’est la plateforme de développement le plus populaire. Il offre un excellent système de gestion de contenu et est très facile à utiliser. Si nous sommes nombreux à l’utiliser depuis son lancement en 2003, c’est parce qu’il s’installe rapidement, présente de nombreux thèmes, propose une panoplie d’extensions et de fonctionnalités internes et permet de gérer aisément le référencement. Pour ceux qui souhaitent concevoir et gérer leur propre site web, WordPress est de loin la meilleure solution.

2. DRUPAL

Lancé en 2000, Drupal se présente comme la plus ancienne plateforme de gestion de contenu. C’est d’ailleurs le système le plus établi jusqu’ici, car il a été conçu pour les moteurs de recherche. Si votre entreprise nécessite un site web complexe, c’est le système le plus adapté. Il s’utilise très facilement, mais requiert quand même une certaine expertise pour être exploité dans son intégralité et pour être implémenté correctement. Niveau design, il offre environ 500 thèmes pouvant répondre à différents objectifs. À savoir que l’intervention d’un développeur web est nécessaire si vous optez pour Drupal.

3. MAGENTO 2

Un autre système de gestion très efficace et populaire est Magento 2. Il vise particulièrement les boutiques en ligne et les e-commerçants ayant de grands catalogues de produits. Un système très convivial pour les moteurs de recherche et qui comprend différentes extensions SEO. Cette plateforme se présente sous trois types :

  • L’édition Community (Magento Community Edition) : gratuite et adaptée destinée aux petites entreprises
  • L’édition Enterprise (Magento Enterprise Edition) : permet aux grandes entreprises de bénéficier de nombreuses fonctionnalités
  • L’édition Enterprise Cloud (Magento Enterprise Cloud Edition) : une version améliorée de l’édition Enterprise qui intègre également un hébergement cloud.

4. JOOMLA!

Joomla! fait partie des systèmes de gestion de contenu les populaires. Proposé gratuitement, il convient particulièrement aux petites et moyennes entreprises de commerce électronique. Sortie en 2004, cette plateforme est à mi-chemin entre WordPress et Drupal. Toutefois, pour optimiser le référencement naturel de votre site à travers ce système, il faut nécessairement installer les plugins et savoir paramétrer le CMS.

5. PRESTASHOP

On ne présente plus Prestashop ! Cette plateforme de gestion de contenu, lancé en 2007, est l’un des systèmes les plus populaires lorsqu’il s’agit de commerce électronique. Imaginé pour faciliter la gestion des boutiques en ligne, le tableau de bord de Prestashop offre de nombreuses fonctionnalités et possibilités en termes de design, de personnalisation et de référencement. Grâce aux extensions, vous pourrez facilement personnaliser vos méta-titres, méta-descriptions et URLs.

En conclusion

Pour bien choisir son CMS, il faut se poser les bonnes questions. Vérifiez les différentes fonctionnalités des CMS comme la capacité à faire des sites multilingues, la gestion des différentes versions d’articles, des possibilités de référencement et de la gestion des droits et des utilisateurs.

Demandez-vous si vous avez du temps à consacrer à votre système de gestion de contenu, car certains sont plus complexes et demandent beaucoup plus d’attention. Enfin, ne négligez pas la partie SEO qui est cruciale pour votre positionnement sur les moteurs de recherche et donc votre visibilité sur le web.

qualiback Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *