Augmenter votre taux de conversion avec un Call-To-Action efficace

Partager cet article

On appelle un bouton call-to-action (CTA) un bouton d’incitation à l’action. C’est un bouton qui fait partie de l’inbound marketing et qui est placé stratégiquement sur votre site web, votre blog, vos emails, vos posts réseaux sociaux et votre blog. Il s’agit là d’un outil très puissant qui permet d’augmenter le taux de clics et donc le taux de conversion. Comment bien choisir le design de son bouton call-to-action ? Suivez le guide !

Qu’est-ce qu’un bouton call-to-action ?

Voyons d’abord ce que sont les boutons call-to-action. Ces boutons sont des moyens mis en place pour permettre aux utilisateurs d’un site web de poursuivre une action. Il peut s’agir d’un achat, d’une documentation, d’un téléchargement, d’une demande de devis, d’un partage de contenu ou d’une inscription, entre autres. Le but est d’attirer l’attention de l’utilisateur et l’inciter à entamer une action sur le site.

Le but est de diriger les visiteurs vers une landing page connue comme la page d’atterrissage. C’est un outil de promotion qui doit être clair et inciter les utilisateurs à passer à une autre étape lorsqu’ils consultent la page. Pour que cette stratégie d’inbound marketing soit efficace, il faut placer des boutons call-to-action sur chaque page du site web.

Les objectifs des boutons call-to-action (CTA)

Voici les objectifs des boutons call-to-action :

  • Augmenter les ventes d’un produit ou d’un service
  • Augmenter les abonnements à la newsletter
  • Augmenter le temps passé sur le site avec la lecture des articles de blog
  • Augmenter le taux de partage sur les réseaux sociaux
  • Augmenter le taux de clics

Ils servent également à guider les utilisateurs, à mesurer la qualité du site web et à mettre en avant les différents articles et contenus du site. Ce ne sont pas que des simples boutons. Ils sont très utiles pour améliorer les taux de conversions et pour fidéliser les clients.

Des exemples de boutons call-to-action

Le bouton call-to-action peut prendre différentes formes et couleurs. L’utilisateur doit comprendre rapidement qu’il s’agit d’un élément cliquable. Il doit être créatif, court et direct. Le bouton call-to-action doit également être visible, facilement identifiable et appeler à l’action. Il doit également être positionné de manière stratégique. Il peut s’agir d’un texte-image ou d’un bouton illustré.

Quelques exemples de boutons call-to-action :

  • Voir plus
  • Lire plus
  • Lire la suite
  • Réservez maintenant
  • Consulter la liste de prix
  • Prendre rendez-vous
  • Demander un devis
  • S’inscrire
  • Essayer
  • Consulter
  • Acheter
  • Partager cet article
  • Se renseigner
  • S’abonner
  • Rejoindre la communauté
  • Profiter des offres exclusives
  • Demander une démonstration
  • S’inscrire à cet événement
  • Contactez-nous
  • Appelez-nous
  • Téléchargez

Les conseils pour maximiser l’impact de vos boutons CTA

L’objectif principal du bouton CTA est de donner envie aux utilisateurs. Il doit donc répondre aux besoins de vos personas. Ces derniers doivent être à l’aise avec le contenu de votre site et vouloir entamer une action. C’est pour cela qu’il est indispensable de soigner le design, le contenu et l’emplacement du bouton call-to-action.

Le design du bouton call-to-action

La forme du bouton doit être bien choisie. Vous devez bien doser la taille du bouton pour qu’elle ne soit pas trop petite ni trop grande. Faites preuve de créativité et apprenez à vous démarquer en développant des boutons call-to-action soignés et attirants.

Optez pour un design arrondi ou utilisez les dégradés de couleur pour créer un effet de relief. Sachez que couplé à une image, le bouton call-to-action est très attractif.

Les couleurs doivent également être bien sélectionnées. Restez en ligne avec votre image de marque. Comme le ton sur ton a tendance à ennuyer, choisissez des couleurs complémentaires. Ne mettez pas de bouton rouge ou jaune fluo, car cela peut être agressif pour les yeux. Referez-vous à votre charte graphique et à la page sur laquelle vous souhaitez placer le bouton CTA. Si besoin, testez différentes couleurs pour savoir ce qui marche ou pas.

Bien souvent, les entreprises utilisent la couleur rouge pour créer une sensation d’urgence, ce qui pousse les utilisateurs à cliquer. Cela peut donc être intéressant de se tourner vers des couleurs vives. Quoi qu’il en soit, il faut savoir jouer sur la psychologie des couleurs tout en respectant les couleurs de l’entreprise ou de la marque. Vous avez, par ailleurs, le choix sur la police et la typographie. Celle-ci doit être lisible, ni trop grande, ni trop petite.

Vous pourrez jouer sur le type de bouton, la taille du bouton, la couleur de fond du bouton, la couleur de la bordure du bouton, la couleur de la police, le type de police, la taille de la police et les icônes à ajouter dans le bouton. Laissez libre cours à votre imagination et mettez-vous à la place de l’internaute pour savoir ce qui fonctionne ou pas.

Le contenu du bouton call-to-action

Vous devez absolument trouver la formule magique pour le bouton call-to-action. La phrase d’accroche doit inspirer l’internaute et l’inciter à cliquer. L’astuce ici est d’opter pour un wording qui sort de l’ordinaire. Étudiez le choix des mots et dites-vous que 3 mots sont largement suffisants pour attirer l’internaute. Si la phrase d’accroche est trop longue, elle risque de nuire à la lisibilité du message.

Utilisez des verbes d’action et tentez de créer une urgence pour inciter à l’acte d’achat. Pensez également à inclure un mot clé en relation avec l’offre marketing de la landing page. Dans tous les cas, évitez d’avoir un bouton contenant plusieurs lignes de contenu. Restez brefs et facilitez la lecture et le chemin de vos visiteurs en utilisant des mots courts et pertinents.

L’emplacement du bouton call-to-action

Rappelons-le, le bouton call-to-action doit être placé dans un endroit stratégique. Il ne doit pas être noyé dans la masse d’information de votre site web. Optez pour un espace aéré comme le début et la fin d’article, au lieu d’inclure le bouton CTA au cœur de l’article. Tentez également de vous limiter à un seul bouton par page, sinon l’utilisateur risque d’être confus. Celui-ci doit savoir exactement où aller s’il le souhaite.

Placé au-dessus de la ligne de flottaison ou dans la barre latérale, le bouton CTA sera facilement accessible. Bien entendu, les boutons peuvent être placés à différents endroits. Pour savoir si vous avez choisi le bon emplacement, faites des tests. Vous saurez alors s’il vous faut les placer à la fin des articles, des paragraphes, dans les colonnes ou au début des articles.

En conclusion

Pour qu’il soit efficace, le bouton call-to-action doit être personnalisé. Apprenez à réaliser des tests et à essayer différentes choses. En variant les couleurs, emplacements et discours, vous arriverez à trouver la bonne formule pour l’optimisation de vos CTA.

qualiback Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *